RSE Développement

Solution Arbre de Vie, Coton Solidaire

Un programme socio économique et environnemental de reforestation volontaire.

Dès 2011, le groupe CEPOVETT, un des leaders sur le marché du vêtement professionnel en Europe, a mis en œuvre un programme socio économique et environnemental innovant de reforestation solidaire et d'aide au développement avec ses parties prenantes (clients, fournisseurs...) en France, en Afrique et en Asie.

Par ce programme d'aide au développement, le groupe CEPOVETT contribue à la préservation des ressources, à la réduction des émissions GES et à l'amélioration des conditions socio-économiques locales dans une logique d'économie circulaire, en lien avec les enjeux spécifiques de la filière textile française.

METHODOLOGIE

En compensant volontairement les émissions CO2 liés à ses activités, le groupe CEPOVETT soutient financièrement des projets socio économiques de réduction d'émissions GES par la reforestation solidaire en France, en Afrique et en Asie. CEPOVETT initie son propre programme de compensation carbone volontaire « Arbre de vie, coton solidaire » en Afrique en 2011 par la réintroduction d'une essence en voie de disparition, le « Carapa Procera ». Cet arbre endémique produit un fruit dont on extrait une huile que l'on transforme en bio-pesticide pour la culture du coton biologique.

En 2014 CEPOVETT a approfondi la connaissance scientifique et socio économique de la biologie de cette ressource végétale naturelle « CarapaProcera » qui semble apporter de nombreux avantages et bénéfices, tant pour les hommes que pour l'environnement dans les régions africaines où CEPOVETT exerce ses activités. La création d'une filière d'huile est en cours d'étude.

Utilisée dans la pharmacopée africaine et comme cosmétique, l'huile de « Carapa Procera » est utilisée pour traiter les inflammations, les rhumatismes, les maux de gorge et les déchirements musculaires ou les crampes. De plus, elle possède des propriétés répulsives pour les insectes, traite les piqûres (elle permet a posteriori de calmer les démangeaisons d'insectes) et plus généralement les maladies de peau (eczéma, mycoses...). La réintroduction de cette essence endémique va créer des opportunités économiques aux populations locales par la mise en œuvre d'une filière locale d'huile de « Carapa Procera » associée à du maraichage.

Complémentaire avec la culture du coton, la plantation d'arbres endémiques permet, en plus d'améliorer les conditions de vie des communautés locales, de favoriser la préservation de la biodiversité, d'augmenter les revenus des producteurs, d'améliorer la gestion de l'eau par le forage de puits et de stocker du carbone.

«Ici au Mali, nous plantons vos vêtements de demain. Grâce au programme Arbre de vie, coton solidaire lancé en 2011, nous mesurons au quotidien les bienfaits sur le terrain, tant sur le plan économique, social, qu'environnemental. » témoigne Abdoulaye Diakite, ingénieur agronome - coopérative agricole Mobiom (Mali) - en charge du programme sur le terrain.

RESULTATS

- Plantation de 3 000 arbres au Mali, 5 000 d'ici 2016

- Plantation 10 000 arbres à Madagascar sur les zones de confection où CEPOVETT exerce ses activités, 25 000 d'ici 2016